Voyager en famille à l’étranger – 7 sites à découvrir en Bosnie

paysage-bosnie
Paysage de Bosnie

Voyager en famille à l’étranger

7 choses à faire ou sites touristiques à découvrir en Bosnie-herzégovine

La Bosnie n’est pas encore un pays très touristique… et pourtant, avec ses paysages de rêves, ses montagnes, lacs ou cascades, ses villes et villages pittoresques, ses traditions… la Bosnie est un pays qui vaut le détour et qui promet de belles vacances en famille !

Un voyage en Bosnie-Herzégovine  se prépare en amont, car notre reporter en herbe nous signale ne pas avoir trouvé sur place d’office de tourisme (ou équivalent).

Voici 7 suggestions de découvertes touristiques, proposées par Matteo, 12 ans … pour ce qui ressemble à un voyage exceptionnel !

cevapi-plat-local-bosnie
Cevapi, gastronomie locale en Bosnie

1. Goûter aux spécialités locales, comme les čevapis, des « boulettes » à base de viande hachée de boeuf, mélangées avec des épices et oignons, cuites dans un pain (le pain est réchauffé dans la graisse de cuisson des saucisses)… Très courant également, les pitas, poivrons farcis, choux farcis, ou encore poivrons vinaigrés (en condiment).

« On mange super bien la bas. Les čevapis, ça a le même goût que les boulettes de viande ! »

lac-rama-prozor
Lac de Rama, Prozor

2. Se baigner dans le lac de Rama à Prozor, le 4ème plus grand lac de Bosnie-herzégovine. C’est un très beau lac, mais assez profond selon les endroits.

musee-vieux-metiers-prozor
Musée des vieux métiers à Prozor

En restant dans la ville de Prozor, vous pouvez visiter le musej Franjevačkog samostana. C’est un musée qui explique la vie des habitants du pays au début des années 1900.

« J’ai adoré la ville de Rama. Il y a plein de choses a faire. Ce que j’ai préféré au musée, c’est le dernier étage, car il y a toutes sortes d’animaux à observer, et même des ours (ils ne sont pas vivants, c’est un musée) !  »

medugorje
Medugorje, Bosnie

3. Aller a Međugorje, un des lieux de pélerinage les plus connus d’Europe et incontournable en Bosnie (apparition de la Vierge Marie en 1981 à des enfants bergers).

Là-bas, il y a beaucoup de statues très jolies. Il y a aussi plein de boutiques de souvenirs.

« J’ai beaucoup aimé. Les statues sont très jolies. »

4. Sympathiser avec les autochtones, et passer une nuit dans un chalet a la montagne avec des personnes qui connaissent bien les lieux. (photos :  haut-plateaux de Vranica)

Au programme : cueillette de fruits sauvages ( des étendues de plaines recouvertes de fraises, myrtilles, framboises… ), feu de camp, et paysages montagneux…

Petit conseil : prévoir des vêtements chauds pour la nuit car il fait très froid, même en plein été.
4X4 de rigueur pour passer sur les chemins de montagne.

« Dormir à la montagne, c’est pas le grand luxe, mais c’est mieux que dans une simple maison, car ce n’est pas les mêmes sensations. Les myrtilles sauvages sont délicieuses. »

cascades-bosnie
Cascades de Ždrimačko Jezero

5. Aller à Ždrimci, voir les cascades de Ždrimačko Jezero. Toute l’eau qui tombe vient d’une source dans la montagne. Baignade possible au pied des cascades.

« C’est super beau. Et il y a presque personne, donc on peut prendre plein de belles photos. J’ai adoré »

mostar-bosnie
Mostar, Bosnie

6. Visiter la vieille ville de Mostar. Il y a même des professionnels qui sautent du vieux pont qui a été détruit pendant la guerre mais reconstruit par la France juste après. C’est l’un des plus importants monuments de Bosnie.

« Ils sont super forts les gens qui sautent du pont. En plus c’est trop stylé.  »

jajce-bosnie
Jajce, Bosnie

7. Découvrir la vieille ville de Jajce. Très jolie, et il y a des cascades pas très loin.

« La ville et les remparts sont très jolis »

Carnet de Voyages par Matteo J., 12 ans, été 2018
Visuels DR

mostar-bosnie
Mostar, Bosnie

Infos pratiques :
-Pour voyager en Bosnie, il y a un vol direct Nantes-Dubrovnik, puis nous avons loué une voiture à l’aéroport de Dubrovnik (Attention aux panneaux de limitations de vitesse et aux nombreux radars en Bosnie… les PV peuvent monter très vite).
-Passeport de rigueur.
-Peu de gens parlent français en Bosnie. Langues parlées : croate, anglais et allemand. (dans les villes touristiques, les panneaux touristiques et/ou menus dans les restaurants sont toutefois fréquemment traduits en français).
-Il est conseillé de ne pas s’aventurer hors des sentiers battus sans connaître le terrain ou si on n’est pas accompagné d’autochtones (en raison de la présence de mines – les panneaux signalant les mines ont parfois disparu avec le temps), mais aucun souci au niveau des sites touristiques.
-En Bosnie (et Croatie), il est possible de régler en euros, mais vous risquez d’être perdants. Il est préférable de changer votre argent en monnaie locale.

Pour plus d’infos consulter le site de l’ambassade de France en Bosnie, ou contactez votre agence de voyages.

aire-jeux-restau-bosnie-prozor
Aire de jeux d’un restau en Bosnie, proche Prozor

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *