Des Okapis et Casoars au Parc de Branféré

Des okapis et casoars au Parc de Branféré

Arrivés au printemps 2022 !

C’est l’aboutissement d’un projet démarré il y a de cela 4 ans : l’arrivée des okapis au parc animalier et botanique de Branféré !

A l’issue d’un concours réunissant une vingtaine de parcs postulants, le parc de Branféré a en effet été sélectionné pour accueillir des okapis, car il réunissait toutes les conditions pour un accueil optimum de cette espèce.

Parmi les 40 à 50 okapis présents en Europe, Branféré en compte désormais 2, depuis le 7 avril 2022 : Guus et Thabo, 2 okapis mâles âgés d’environ 2 ans, respectivement transférés des Pays Bas et d’Allemagne.

Originaires des forêts d’Afrique Centrale, les okapis sont considérés comme une espèce animale en danger. En milieu naturel, environ 5000 à 10000 individus sont recensés. A Branféré ils évoluent sur une forêt de 2 hectares, avec en complément un bâtiment d’accueil de 340m².

Le Parc de Branféré a pour ADN 3 grands principes :
-de grands espaces
-un sentiment de liberté pour les animaux et les visiteurs
-une cohabitation d’espèces

L’accueil de nouvelles espèces ne déroge pas à la règle, et les okapis, à terme de leur acclimatation au parc, évolueront avec des Dik Dik, des sitatungas, des céphaloques bleus, ou encore des grues couronnées noires.

Après une période d’adaptation d’un mois à leur nouvel environnement, les okapis sont désormais visibles lors de votre visite ! Ne manquez pas d’aller découvrir cet animal fascinant, mi-zèbre mi-girafe. Peu farouches, les okapis approchent facilement des points d’observation.

L’info + :  Le Parc de Branféré reverse chaque année 5000€ au programme de conservation The Okapi Project, situé au Congo, pour participer aux opération de protection, de comptage et de suivi sur le terrain de cette association !


Autre espèce accueillie ce printemps :  les casoars !

C’est le deuxième oiseau le plus grand du monde après l’Autruche. Il y en a environ une centaine en Europe. Originaire d’Australie, d’Indonésie, ou de Nouvelle Guinée, le casoar fait partie d’un programme d’élevage européen.

Originaire du Portugal et âgée de 23 ans, Moïta, une femelle casoar à casque, est arrivée à Branféré en mars 2022 ; elle est déjà visible dans son enclos. Elle sera rejointe très prochainement par un jeune mâle de Montpellier (fraîchement arrivé à Branféré, il est actuellement en période d’adaptation).

Pour la petite anecdote, Branféré a déjà accueilli des casoars dans le passé : les créateurs du parc, Hélène et Paul Jourde, en avaient en effet jusqu’à la fin des années 90.


Bon plan pour visiter le Parc de Branféré :

Tarifs préférentiels avec le code RECREATILOUPS sur la billetterie en ligne : exclusivement dans le lien ICI: 
-Billet adulte (+ 13 ans) à 25€   20,50€
-Billet enfant (4-12 ans) à 18,50€   14€
Renseignez vos quantités de billets, cliquez sur acheter, puis renseignez le code promo RECREATILOUPS et validez !

Toutes les infos sur le Parc animalier et botanique de Branféré

par Valérie, mai 2022

Commentaires

2 réflexions au sujet de « Des Okapis et Casoars au Parc de Branféré »

  1. Bonjour
    Une petit message pour vous remercier car j’ai participé à votre concours Branféré et j’ai eu l’heureuse surpris de recevoir une entrée gratuite par courrier.Encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.